Les investissements numériques sont payants

Selon une étude menée pour le compte de CSC par Economist Intelligence Unit (EIU) auprès de cadres supérieurs informatiques et non informatiques, les grandes entreprises internationales qui mettent en œuvre les technologies numériques en retirent des avantages tangibles, avec un accroissement des performances, de l'efficacité et de la collaboration.

 

Le rapport « What Makes Digital Leaders: A Full C-suite Perspective » (Les leaders numériques : une perspective complète sous l'angle des cadres supérieurs) explore le lien entre les technologies numériques et la réussite de l'entreprise. Il révèle les différentes perceptions des décideurs sur les avantages stratégiques et la valeur opérationnelle de la technologie de l'information, les investissements actuels dans l'informatique et le chemin que les entreprises envisagent d'emprunter pour leur adoption de la technologie numérique au cours des trois prochaines années.

 

Plus de 500 dirigeants, cadres supérieurs informatiques et autres cadres supérieurs d'entreprises internationales ont participé à l'enquête. Selon l'étude, 8 % des interrogés ont été identifiés comme des « leaders numériques », puisque leur entreprise a adopté le tout numérique sur l'ensemble des fonctions principales.

 

Les leaders numériques ont identifié plusieurs avantages: « ils voient beaucoup plus souvent l'informatique comme un critère capital pour atteindre les objectifs stratégiques de l'entreprise, ils sont plus souvent intégrés à l'échelle internationale que d'autres sociétés, et ils démontrent un partage des informations beaucoup plus efficace entre les fonctions et les régions », selon l'étude.

 

En outre :

  • 37 % des leaders numériques indiquent que leurs résultats financiers étaient beaucoup plus élevés que ceux de leurs concurrents au cours de la dernière année fiscale, contre 11 % à peine des interrogés dans d'autres entreprises.
  • Les leaders numériques devancent les autres entreprises en mettant en avant les investissements dans le cloud public, dans les logiciels de collaboration et dans les services d'applications dans le cloud.
  • 63 % des leaders numériques envisagent d'augmenter légèrement ou de façon significative les dépenses informatiques globales au cours des trois prochaines années, contre 52 % des autres entreprises.
  • 44 % des leaders numériques désignent le PDG comme le moteur principal de la stratégie informatique, suggérant que ces entreprises placent davantage l'accent sur l'importance de la technologie pour atteindre les objectifs commerciaux.

 

« Les leaders numériques sont beaucoup plus confiants que les participants des autres entreprises dans la capacité de l'informatique à offrir à la fois la technologie et les avantages stratégiques qui favoriseront la croissance, le rendement et la satisfaction client », a indiqué Dan Hushon, directeur technologique de CSC. « Les technologies numériques telles que le cloud computing et les applications mobiles, ont le potentiel de transformer fondamentalement le mode de fonctionnement des entreprises. « Les technologies numériques telles que le cloud computing et les applications mobiles, ont le potentiel de transformer fondamentalement le mode de fonctionnement des entreprises.

 

Les entreprises sont trop souvent à la traîne en termes d'adoption numérique

 

Tout en prédisant que l'investissement informatique augmentera au cours des trois prochaines années, l'étude a révélé que la plupart des entreprises n'a pas su tirer le meilleur parti des dernières technologies numériques.

 

Selon les personnes interrogées, si les leaders numériques ont davantage misé sur la contribution de l'informatique aux résultats de l'entreprise, les autres organisations considèrent souvent l'informatique comme un facteur utile sur le plan opérationnel, mais pas essentiel à la stratégie.

 

Selon les répondants :

  • L'informatique est considérée comme un élément crucial pour atteindre les objectifs stratégiques de l'entreprise par 51 % des leaders numériques, contre 27 % de l'ensemble des cadres.
  • Plus de la moitié (54 %) indiquent qu'ils misent de plus en plus sur le numérique pour augmenter l'efficacité, et 35 % s'attachent surtout à la réduction des coûts.
  • La fonction informatique centrale contrôle au moins une partie du budget informatique pour 85 % des leaders numériques, contre 63 % des cadres.
  • 25 % à peine des répondants considèrent la technologie numérique comme un moyen efficace de suivre le rythme des nouvelles entreprises entièrement axées sur le numérique, contre 10 % seulement qui la voient comme un moyen de dépasser la concurrence.
  • Étonnamment, alors que plus d'un tiers des répondants envisagent de déployer des outils de cybersécurité dans un proche avenir, les dépenses en matière de cybersécurité se positionnent loin derrière d'autres outils, malgré le risque associé aux atteintes à la sécurité.

 

« D'une façon générale, l'enquête a révélé que les entreprises prévoient un rôle croissant du numérique », indique Josselyn Simpson, directrice de la rédaction pour la zone Amériques, leadership, EIU. « L'enquête a montré que les leaders numériques ont certaines qualités spécifiques. Les entreprises qui savent emboîter le pas de ces précurseurs pour développer des liens efficaces entre les activités et les stratégies numériques devraient constater des améliorations du même ordre ».

 

 

Cet article a été écrit par David Weldon d'Information Management et a été accordé sous licence légale via le réseau d'éditeurs NewsCred. Veuillez adresser toutes vos questions sur les licences à legal@newscredal.com.