Allergan

Révolutionner la médecine tout en protégeant la propriété intellectuelle

PROBLÈME

Pour commercialiser des appareils médicaux innovants tout en gérant les fusions, acquisitions, cessions et alliances qui constituent le cœur de son modèle commercial, Allergan devait trouver le juste équilibre entre collaboration fluide et gouvernance stricte en matière de propriété intellectuelle.

 

SOLUTION

Box sert de plate-forme de collaboration sécurisée pour tous les partenariats R&D et pour les activités essentielles de fusion-acquisition. Ainsi, Allergan peut bénéficier d'une gouvernance totale sur les données non structurées en plus d'une solution de collaboration rapide, sécurisée et simple d'utilisation qui lui évite de s'appuyer sur des disques durs externes pour le transfert des fichiers.

 
RÉSULTAT

Les employés ont désormais accès aux documents d'audit dès le premier jour d'une acquisition au lieu de devoir patienter plusieurs semaines, ce qui accélère les délais d'acquisition de nouvelles technologies essentielles.  

De nouveaux appareils médicaux peuvent être commercialisés uniquement si de nouvelles idées innovantes se voient concrétisées au moyen de processus extrêmement fiables. Dans un secteur où la propriété intellectuelle est à la base de tout, les personnes responsables de sa gouvernance jouent un rôle essentiel dans les processus de développement.

Chez Allergan, Steve Shimek, directeur du programme de gestion des connaissances en R&D, a pris les devants en la matière en gérant les opérations informatiques et les intégrations associées aux fusions, acquisitions, cessions et alliances qui constituent le cœur du modèle commercial innovant de la société. À tout moment, Allergan est au centre de nombreux efforts d'intégrations parallèles. 

« Nous travaillons dans un secteur qui aide la population à vivre plus longtemps dans de meilleures conditions », explique Steve. Trouver de meilleures manières de gérer et de gouverner les informations participe grandement à ces efforts.  

 

« Les informations relatives à la propriété intellectuelle représentent le fleuron de notre secteur. »

 Steve Shimek, directeur du programme de gestion des connaissances en R&D, Allergan

 

Mais la propriété intellectuelle prend des formes complexes. Pour les entreprises du secteur des sciences de la vie, elle correspond à la fois à des données structurées et à des données non structurées. « Depuis toujours, les données structurées monopolisent l'attention, et elles sont effectivement importantes, ajoute Steve, mais lorsque l'on néglige les données non structurées, on se retrouve avec une mauvaise gestion de l'information. »  

Alors que les entreprises du secteur des sciences de la vie accordaient beaucoup d'attention à la gouvernance des données structurées, elles étaient bien loin de réaliser autant d'efforts pour celle de leur contenu non structuré. En tant que responsable commercial et informatique dans le secteur, Eric a utilisé Box pour créer une gouvernance stricte des informations non structurées de valeur, permettant ainsi aux scientifiques de se concentrer sur l'innovation et sur la création de solutions médicales indispensables aux patients qui en ont besoin. 

 

Des processus de fusion-acquisition puissants et proactifs pour des délais de commercialisation plus rapides 

En tant que directeur du programme de gestion des connaissances en R&D, Eric est en charge des informations et technologies relatives au segment R&D qui interviennent dans le processus d'intégration des fusions-acquisitions et des partenariats. Eric a pris part à des dizaines d'acquisitions et de partenariats, afin d'aider les nouveaux employés à effectuer la transition entre les normes de leur ancienne entreprise en matière de données et de processus et celles d'Allergan. Il nomme les personnes concernées « mes enfants adoptés », car il prend soin de chaque nouvelle entreprise et des employés qu'il accompagne tout au long de leur parcours d'intégration, dans lequel le contenu joue un rôle central.

Lorsqu'Eric a pris ses fonctions actuelles chez Allergan, la société utilisait SharePoint pour collaborer en interne sur le contenu non structuré, mais il a constaté que les partenaires extérieurs ne pouvaient pas accéder à celui-ci derrière le pare-feu, et que les performances et l'expérience utilisateur n'étaient pas acceptables. Plutôt que de se soumettre aux limites de ce système, Eric a introduit Box pour déplacer les partages de fichiers utilisés à travers de nombreux centres de données. « L'objectif pour notre premier cas d'utilisation, explique-t-il, était de mettre en place une solution de collaboration sécurisée, simple d'utilisation et rapide pour nos nombreux partenariats internationaux de R&D. 

 

« L'expérience initiale avec Box a servi de tremplin au déploiement d'une plate-forme de collaboration sécurisée et simple d'utilisation que nous avons désormais mise en place pour tous nos partenariats en matière de R&D. »

Steve Shimek, directeur du programme de gestion des connaissances en R&D, Allergan

 

Après quelques semaines passées à examiner minutieusement Box, il a mis au point un pilote. La solution Box est désormais déployée à l'ensemble d'Allergan, qui compte 20 000 utilisateurs gérés et 8 800 collaborateurs externes. 

La gouvernance intentionnelle pour protéger le contenu sensible 

Eric ne s'est pas contenté d'initier de nouveaux paradigmes technologiques. Pour encadrer leur utilisation, il s'est également chargé de créer des paramètres de gouvernance qui assurent la sécurité du contenu sensible. Au sein de son organisation, Eric a établi des protocoles de gouvernance et des conventions d'appellation pour garantir la bonne gestion et l'accessibilité de l'ensemble du contenu. 

« On ne peut pas se permettre d'avoir plusieurs dossiers nommés "comptes rendus de réunion", mais c'est ce qui arrive lorsqu'on laisse les employés organiser eux-mêmes le contenu de leurs projets », explique Eric à titre d'exemple. Ces conventions d'appellation harmonisées font partie des règles qu'il a mises en place pour lutter contre la prolifération des dossiers, les doublons et la perte de fichiers.  

L'avenir des sciences de la vie 

Allergan souhaite contribuer au lancement de la nouvelle vague d'innovations médicales à venir. « Je pense que nous allons assister à un tournant. Les patients vont commencer à surveiller eux-mêmes certains indicateurs de santé et auront la possibilité de partager leurs données en temps réel avec leur médecin. Cela va avoir une influence considérable sur le taux de soin et permettra d'éviter un grand nombre d'événements catastrophiques, comme les crises cardiaques et les AVC », poursuit Eric. 

« Ces appareils personnels seront également utilisés pour accroître le nombre de participants aux études cliniques tout en réduisant le coût de ces dernières. Les patients pourront ainsi bénéficier de thérapeutiques plus nombreuses et de meilleure qualité », ajoute-t-il. « On voit apparaître des appareils portables capables non seulement de mesurer les signes vitaux d'une personne, mais également d'interagir avec les implants médicaux et les biocapteurs en temps réel. Nous sommes à l'aube d'une nouvelle ère technologique inédite qui voit fusionner les appareils personnels et le secteur de la santé, c'est tout à fait passionnant. »  

Pour que cette nouvelle vague d'innovation et de croissance soit couronnée de succès, il faut que diverses technologies fusionnent au sein d'une pile technologique intégrée pour créer un écosystème hautement fonctionnel et précis. Allergan fait figure de pionnier dans le secteur des sciences de la vie en favorisant cette innovation avec une pile technologique de premier plan.  

Contenu associé