Vestas

À plus de 90 mètres de hauteur, Vestas transforme le travail de ses techniciens en énergie grâce au cloud

L'énergie éolienne propre et renouvelable est désormais disponible dans plus de 90 pays, et le secteur de l'énergie éolienne connaît une croissance rapide. Le Global Wind Energy Council a constaté une croissance de 12,6 % en termes de capacité énergétique éolienne cumulative rien que pour l'année dernière. Que vous conduisiez sur une route de campagne au Texas ou que vous survoliez la ferme éolienne du Gansu en Chine, les rangées à perte de vue de tours imposantes coiffées de turbines éoliennes offrent une vue inspirante et fascinante.

 

Pourtant, malgré leurs triomphes technologiques, numériser le travail des techniciens sur le terrain n'a pas constitué une priorité majeure pour la plupart des entreprises d'énergie éolienne. En effet, ces professions sont difficiles et extrêmement physiques. Voici à quoi ressemble un scénario type : un technicien qualifié en matière de turbines monte sur une plate-forme pour accéder à une machine en panne, et ce parfois dans des conditions climatiques difficiles. Il prend des photos et des notes, redescend de la plate-forme, revient en voiture au siège, remplit des papiers pour établir un rapport, puis commande les pièces nécessaires. 

vestas

Ces formalités administratives pénibles, ainsi que le temps de retard induit, sont coûteuses et retardent la procédure. Pour qu'une entreprise d'énergie éolienne soit efficace et compétitive, les décideurs doivent savoir ce qui se passe au moment présent, et non plus tard.

 

Vestas, le plus important fabricant de turbines éoliennes au monde, a imaginé un nouveau scénario : un technicien monte sur la plate-forme, prend des photos au moyen de son téléphone, les charge instantanément dans un dossier de projet, réalise un rapport, puis commande les pièces nécessaires, et tout ceci sur-le-champ. En remplaçant son modèle par des solutions de capture de données basées dans le cloud, Vestas accélère et simplifie le travail de ses employés sur le terrain, tout en permettant à l'entreprise de gagner du temps et de réaliser des économies.

«Nous comptons plus de 10 000 employés, donc si chacun d'eux gagne 10 minutes, cela représente au total beaucoup de temps.»

— David Woodard, ingénieur chargé des systèmes allégés chez Vestas

Une mobilité réinventée pour la maintenance

Pour réaliser cette vision, David Woodard, ingénieur chargé des systèmes allégés chez Vestas, a choisi Box. 

 

Alors que les techniciens avaient l'habitude de prendre des photos sur le terrain, remplir des papiers et classer le dossier plus tard, le système de gestion de contenu basé dans le cloud de Box leur permet de charger des photos et données, mais également de rédiger des rapports directement sur le terrain depuis leurs appareils mobiles.

 

Grâce aux données numériques, les techniciens de Vestas peuvent réaliser plus facilement des calculs et constater tout de suite l'état des turbines au lieu de devoir remplir des papiers et patienter un mois. Les temps de détection de la turbine défaillante et des pièces à remplacer sont ainsi raccourcis, et la commande de ces pièces est plus rapide.

 

Ce souci de la mobilité a constitué un facteur de différentiation clé pour l'entreprise, car une grande partie de ses employés qualifiés travaillent sur le terrain.

«Au sein d'une équipe réduite, nous aimons mobiliser les compétences de l'employé qui se trouve sur le terrain.»

— David Woodard, ingénieur chargé des systèmes allégés chez Vestas

Une implication vers l'itération

La transformation numérique est une démarche itérative. Comme l'explique M. Woodard, Vestas a commencé petit avec la technologie. En effet, l'entreprise utilisait simplement des feuilles de calcul au format papier qui étaient par la suite mises en ligne. 

 

«Par le passé, nous avons tenté de prendre des mesures importantes, mais celles-ci ont échoué», explique M. Woodard. «La nouveauté apportait trop de confusion, et nous rencontrions de nombreux bogues et problèmes dont personne ne voulait se charger.» C'est en commençant par une simple démonstration de faisabilité (c'est-à-dire en prouvant qu'une idée va véritablement fonctionner) que l'entreprise a réussi à impliquer ses employés. 

 

Lorsque M. Woodard a démontré que Vestas pouvait, grâce à la gestion de contenu dans le cloud, réaliser des économies, améliorer ses résultats et réduire ses cycles de maintenance tout en permettant à ses techniciens de réaliser davantage de tâches inhérentes à leur travail directement sur le terrain, les dirigeants de l'entreprise ont été ravis d'apprendre ce que la technologie pouvait offrir de plus.

vestas

Un contrôle complet et flexible sur la gouvernance des contenus

Une des raisons pour lesquelles Box a fonctionné en tant que solution, c'est la flexibilité de sa gouvernance des informations. Il est parfois important pour les clients d'afficher les données et de réaliser des rapports sur les machines, afin d'avoir une vue globale des actions à entreprendre. À d'autres occasions, il est préférable qu'ils ne disposent que d'une vue d'ensemble et ne soient pas informés de certains détails. 

 

Grâce à la capacité de partage de contenu flexible client par client et fichier par fichier de Box, Vestas a un meilleur contrôle sur qui consulte quoi, et à quel moment. «La situation peut être délicate», explique M. Woodard. «Mais c'est pourquoi nous apprécions Box, car cette solution est suffisamment flexible pour nous permettre de réaliser les actions que nous voulons entreprendre au cas par cas.»

«Au départ, notre seule exigence en matière de gouvernance des informations était de pouvoir séparer les clients du personnel interne.»

— David Woodard, ingénieur chargé des systèmes allégés chez Vestas

Les couches d'un contenu polyvalent dans le cloud

Box agit comme une couche unifiée de contenu dans le cadre de l'approche numérique globale de Vestas. L'entreprise dispose également d'un tableau de bord interne qui permet d'afficher l'intégralité des données concernant les turbines, données clients en matière de performances et données relatives à la qualité, et tout ceci dans une base de données SQL. Elle dispose aussi d'une marketplace interne de type Amazon pour commander les pièces des turbines.

 

Cette technologie de marketplace permet d'envoyer des données à Box, lequel fonctionne sur un serveur qui consolide toutes les informations et les restitue sur le tableau de bord principal. Grâce au rafraîchissement des données toutes les quelques heures, cette expérience numérique simule à la perfection une solution en temps réel pour les employés et les dirigeants de l'entreprise.

 

«Nous sommes très contents de voir comment nous nous sommes adaptés à partir d'une petite idée pour élaborer progressivement des processus utiles pour les techniciens sur le terrain, et comment nous avons réussi à mobiliser les compétences de nos employés», déclare M. Woodard. Toutefois, M. Woodard envisage un avenir pour le secteur de l'énergie et son entreprise qui comprend davantage d'outils numériques entièrement intégrés et sophistiqués, comme l'intelligence artificielle pour la réalisation de diagnostics. Et cet avenir n'est plus si lointain.